Accueil

Bonjour à toutes et tous, bienvenue sur le blog de Gilles Portaz


Madame, Monsieur, 

Mon métier de professeur d'histoire est de transmettre le Savoir aux générations futures.
Un professeur d'histoire et de géographie doit se tenir informé de l'actualité la plus large possible.
Plus que d'autres matières, peut-être, l'histoire est au cœur des réflexions politiques, sociales, économiques contemporaines.

Les dernières années ont été riches en évènements politiques à travers le monde. Les élections présidentielles américaines, puis françaises ont montré des limites fortes au fonctionnement de la démocratie.
Donald Trump est devenu Président de la Première puissance mondiale avec moins de voix que sa rivale Hilary Clinton et avec une abstention de 50 %.
Emmanuel Macron est devenu Président de la France, par défaut, grâce au jeu du vote barrage. Les élections législatives qui ont suivi, pour l'élection des députés, ont vu une abstention record avoisinant les 60 %. Nos démocraties sont donc bien malades.
La pandémie du Covid 19 a mis en lumière à la fois les dysfonctionnements des Etats, de la mondialisation, de l'Europe, mais elle a aussi révélé de formidables espoirs dans la capacité des populations à s'adapter à une situation exceptionnelle. Les espoirs d'un autre avnir, d'un rêve d'avenir, se font jour. 

Elles sont le reflet d'un monde ou les inégalités progressent face à des logiques financières et économiques qui imposent leurs choix aux populations.
Les populations, ou le peuple, le démos, ne sont plus souveraines en leur pays, et, les Assemblées législatives, ne portent plus les aspirations de leurs citoyennes et citoyens, mais sont devenues les relais des lobbies et de la mondialisation. De fait, les pouvoirs exécutifs et les Etats sont au service des logiques et des puissances dominantes.
La politique elle-même en est gangrénée, jouant à la marge et accentuant la pratique d’un politiquement correct de plus en plus synonyme de nouveaux totalitarismes.

Ce constat me pousse aujourd'hui à m'engager plus avant pour mes élèves, mais aussi et surtout pour mes enfants. Je ne souhaite pas que nous leur livrions un monde dont la seule logique serait financière, économique et entrepreneuriale.


Gilles PORTAZ
Septembre 2020

Photo by Catherine Karnow
Photo by Catherine Karnow

Qui suis-je ?

Professeur d'histoire et de géographie de l'Education Nationale, détaché au Lycée Français de San Francisco de 2011 à 2108.
Père de deux enfants, je suis entre deux pays, les Etats-Unis et la France.
Originaire de Haute Savoie, j'ai grandi au coeur de la Provence.
Ma carrière professionnelle m'a permis de voyager dans différents établissements des zones sensibles aux Lycées Internationaux en France, et, jusqu'à San Francisco.
Si j'aime être en société, au contact de mes semblables, sans distinction économique et sociale, j'ai un goût prononcé pour les grands espaces désertiques de notre planète.
Très curieux, je m'intéresse à tout ce qui touche à l'être humain et à notre planète.
L'engagement est une seconde nature.
Mon idéal serait une société ou chacune et chacun, éduqué, serait à même de se gouverner, et où les réalisations et les constructions humaines seraient au service de l'humanité.
Anarchie ? Pourquoi pas ! Vous avez dit Abbaye de Thélème ?
 

Chronique

Dossier du mois

Écriture libre

Newsletter

Dossier reportages

Coup de projecteur

Jeux et débats

Contact

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
J'accepte
Je refuse